Bennett ou l’arnaque du siècle. Par Nili Naouri

Ainsi donc Bennett, qui s’était engagé par écrit à ne pas siéger avec Lapid dans quelque constellation que ce soit (inclue une rotation), qui avait déclaré qu’il ne siégerait pas avec l’extrême gauche Meretz ou avec les partis arabes, qu’en dessous de 10 mandats il ne pourrait pas exiger le poste de 1er ministre, qui durant la guerre contre Gaza avait annoncé que la « coalition du changement » n’était plus à l’ordre du jour, a de nouveau fait volte face.

Bennett qui à l’instar de Saar, déclarait vouloir former un gouvernement plus à droite que Netanyahou, qui n’a obtenu que 7 mandats (6 aujourd’hui car désavoué par le député Shikli), qui a reçu de Netanyahou toutes les propositions possibles ( rotation à deux, rotation à trois avec Saar, intégration de Yamina au likoud durant deux mandats – tentant pour un parti qui ne passera plus le seuil d’éligibilité aux prochaines élections …) a finalement décidé de se joindre à une coalition de gauche, d’extrême gauche, d’anti religieux et d’arabes islamistes.

D’après lui, il suffit de mettre sur pause l’idéologie de chaque parti et de travailler ensemble … a-t-il oublié que pratiquement chaque décision dans ce Pays est décisive et a des conséquences critiques ?
Que fera t il face à l’Iran avec un Lapid qui était pour les accords de Vienne ?
Que fera t il avec un Nitzan Horowitz de Meretz qui comprend la décision de la cour pénale internationale de juger les soldats de Tsahal pour crime de guerre ?
Que fera t il avec un Mansour Abbas qui a demandé d’arrêter les arrestations contre les pogromistes arabes ?
Que fera t il avec une Merav Mihaeli de Avoda qui conseille de ne pas envoyer nos fils à l’armée ?

Les électeurs ont été trompés

Bennett a tout simplement trompé ses électeurs et volé leur voix de Droite en les faisant passer à Gauche de la Gauche !

Cette coalition ne sera pas une union nationale mais une coalition dont le seul ciment est la haine contre Netanyahou, très certainement renforcé par des dossiers préparés contre les réfractaires par le système juridique dictatorial d’extrême gauche en place qui finalise ainsi son Putsch.

Il reste encore très peu de temps pour que Bennett et Saar reviennent à la raison, ou pour que certains de leur parti respectif ait un minimum de conscience et rejoignent le camp national. Il suffit d’une voix pour que cette coalition du suicide ne voit pas le jour.

Sinon nous assisterons à l’arnaque du siècle où l’ego personnel de certains politicards va mettre en danger la sécurité et le destin de l’Etat d’Israel.
A D… ne plaise …

Me Nili Naouri – coordinatrice Israël Is Forever

4 pensées sur “Bennett ou l’arnaque du siècle. Par Nili Naouri

  • Avatar
    31 mai 2021 à 10 h 04 min
    Permalink

    Tout cela est probablement vrai
    Mais où est la majorité de Bibi ?
    Nulle part.
    Et après 4 élections toujours nulle part .
    Et ça sera pareil après 5 , 6 ou 7 élections.
    Il ne rassemble plus .
    Il a travaillé avec Saar , bennet , Shaked ,lieberman , il a envisagé de le faire avec Lapid à vrai dire avec n’importe qui à condition de rester premier ministre.
    Mais ces personnes sont devenues des opposants irréductibles.
    Car On ne lui fait plus confiance.
    Il propose des accords de rotation et autres mais tous affirment qu’il ne les respecte pas.
    Et lui même Bibi était prêt à s’allier à Mansour Abbas, Islamiste.Bibi avec le parti arabe islamiste !
    Lui même Bibi fait alliance avec des religieux qui renâclent à envoyer les hommes à l’armee et s’opposent catégoriquement à ce que les femmes y aillent.
    C’est un fait absolument incontestable.
    Ses seuls soutiens sont des gens qui lui doivent leur carrière au likoud des sous fifres à l’exception peut être de Katz (qui si les informations sont fiables lui aurait suggéré de se mettre en réserve de l’etat pour un an)ou edelstein.ils lui doivent leur gagne pain et c’est probablement pour cela qu’ils continuent à le soutenir.
    Si Bibi s’était retiré en formant un successeur sans casserole et tenant sa parole dans les accords de coalition on aurait une majorité de droite sans difficulté.
    Jusqu’à smotrich et ben gvir.
    Dire qu’un gouvernement ou se trouvent Benett Shaked Saar lieberman est de gauche est absurde.c’est un gouvernement d’union ,un pis aller ,pour éviter une nouvelle élection debile avec un mode de scrutin debile voire criminel,le temps que les gens du likoud changent de leader et comprennent que leur parti n’est pas la propriété privée de Bibi.
    Refaire des élections est complètement idiot.
    A court terme ,Bibi ,que ça plaise ou pas est l’obstacle à la création d’un gouvernement de droite homogène.
    Et A moyen et long terme le maintien Du mode de scrutin israélien est une folie.mais on ne voit se créer aucun mouvement trans partisan pour proposer une réforme.

    Répondre
    • Avatar
      31 mai 2021 à 16 h 24 min
      Permalink

      100 députés élus à la proportionnelle à condition d’avoir un minimum de 5 pour 100 des voix. 20 sièges pour la liste ayant obtenu le plus de voix . Ainsi Israël aurait un gouvernement stable avec une majorité qui se dégagerait facilement

      Répondre
      • Avatar
        1 juin 2021 à 15 h 25 min
        Permalink

        Difficile de justifier la prime de 20 sièges sur le plan de la démocratie.
        Quel est le pays qui donne quasiment à tous les coups une majorité pour l’élection législatives ? C’est la France.
        Il faut adopter le système français avec une modification capitale que je décrirais à la fin du topo.
        Système par circonscription à 2 tours .je rappelle le mode de scrutin français :
        Premier tour si un candidat dépasse 50 pour cent des exprimés il est élu sinon il y a un
        Deuxième tour :seuls restent en lice ceux qui ont dépassé 12,5pour cent des inscrits.++++
        En pratique il en reste 3
        Celui qui a le meilleur score au 2 eme tour est élu.
        Défaut majeur :la triangulaire
        Exemple :2 candidats de droite chacun a 25 pour cent et un candidat de gauche à 30 pour cent c’est le candidat de gauche qui est élu alors que l’électorat est massivement à droite.
        Il faut donc modifier les règles du 2 eme tour comme suit:
        On garde le principe des 12,5 pour cent exiges pour pouvoir se maintenir.
        Mais l’électeur disposera de 3 points à répartir sur son bulletin de vote.
        1er Candidat préféré :2 points
        2ème candidat acceptable :1point
        au cas où vraiment on ne supporte aucun des 2 autres candidats le point supplémentaire n’est pas attribué.mais le candidat choisi n’aura tout de même que 2 points.
        Cas où les trois candidats sont juges inacceptables par l’électeur celui ci ne donnera aucun point .
        On fait l’addition des points .
        Celui qui a le plus de points est élu.ça élimine la triangulaire grâce à laquelle en France la gauche a pu se faire élire dans des zones où la droite était largement majoritaire.
        Le système est démocratique :il sélectionnera aux yeux de l’électeur de la tendance majoritaire soit son préféré soit celui qu’il juge acceptable et jamais celui qu’il juge exécrable.
        Il faut créer les circonscriptions mais plein de pays l’ont déjà fait
        Pour vérifier que ce système donnera quasiment toujours une majorité il faut faire des simulations avec l’état actuel de l’électorat israélien constaté lors des dernières élections.les risques de majorité introuvable me paraissent très faibles.

        Répondre
    • Avatar
      1 juin 2021 à 15 h 11 min
      Permalink

      MÊME SI TOUS LES REPROCHES A FAIRE A NETANYAHU SONT JUSTIFIÉS IL N EN RESTE PAS MOINS VRAI QU AVEC CE GOUVERNEMENT C EST LE SEUL PAYS JUIF QUI EST EN GRAND DANGER AVEC UNE 5 eme COLONNE À L INTERIEURE.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *