Benjamin Netanyahou et son épouse ont été interrogés par la police

Les enquêteurs de la police ont interrogé le Premier ministre Benjamin Netanyahou pendant cinq heures vendredi à Jérusalem concernant une affaire de corruption présumée, baptisée affaire « 4000 », impliquant la société Bezeq, principal opérateur des télécommunications en Israël. Netanyahou, déjà questionné à huit reprises dans différentes affaires en cours (1000 -2000 -3000), l’était pour la première fois dans ce dossier.  Ce mois-ci, la police avait recommandé la mise en examen de Netanyahou dans les affaires de corruption (1000 et 2000) et ce matin les enquêteurs ont choisi de ne pas interroger le premier ministre  dans l’affaire 3000 qui porte sur des soupçons de corruption présumée autour de la vente par l’Allemagne à Israël de trois sous-marins de guerre de ThyssenKrupp.

Pendant ce temps, ce matin, Sarah Netanyahou était interrogée dans les locaux de l’unité de police anti-corruption Lahav 433  à Lod sur la même affaire 4000.

Lire la suite sur tel-avivre.com