Ben & Jerry’s : une dirigeante soupçonnée de financer une organisation antisioniste

La présidente du conseil d’administration de la compagnie Ben & Jerry’s, Anuradha Mittal, est soupçonnée de détournements de fonds au profit d’une fondation pro-palestinienne qu’elle co-préside. Le New York Post qui a publié cette information dimanche affirme qu’entre 2017 et 2018, elle a fait transférer des dizaines de milliers de dollars depuis un fonds de bienfaisance de Ben & Jerry’s vers l’organisation « Badil », « centre d’information sur le droit du retour ».Lire la suite sur lphinfo.com