Beitar Illit: après la tragédie, le miracle

Le 9 octobre dernier, la vie de Reouven et Dvorah Ginzburg, habitants de Beitar Ilit basculait. Lors d’un incendie qui s’était déclaré dans leur immeuble, deux de leurs plus jeunes enfants avaient étaient retrouvés morts asphyxiés : Efrat z.l, 4 ans et Tsvi z.l. deux ans. La nouvelle avait choqué toute la population du pays. Brisé, le couple et leurs enfants ont commencé à se reconstruire grâce à leur foi mais aussi grâce à l’élan de solidarité et d’entraide venu non seulement de leur environnement orthodoxe mais de nombreux citoyens à travers le pays bouleversés par ce drame. Lire la suite sur lphinfo.com