Beersheva : « Mais où est passée la tombe de ma belle-mère »

Debby (nom d’emprunt) qui réside dans le centre d’Israël, s’est rendue au cimetière de Beersheva comme elle le fait chaque année, pour visiter la tombe de sa belle-mère Shayna. Cette fois une désagréable surprise l’attendait : au même endroit, une autre tombe avait été installée portant le nom de Bernardo Toborovski.

Au départ, Debby pensait s’être simplement mal dirigée dans les allées du cimetière, que sa mémoire lui jouait des tours. Mais après s’être adressée au fonctionnaire en poste à  l’entrée et consulté les registres et les plans, il s’avère qu’il s’agissait du bon emplacement.

Après vérification, il est apparu que la pierre tombale originale a tout simplement été retirée et remplacée par la nouvelle, sauf qu’elle appartenait à un autre défunt… L’entrepreneur s’est—il trompé « d’adresse » ?

La famille est repartie consulter les registres de la Hevra Kadisha (la société du dernier devoir) et il s’avère que Bernardo Toborovski est bien enterré dans ce cimetière mais l’emplacement indiqué se trouve ailleurs. La famille a été stupéfaite de constater qu’une seconde pierre tombale portant son nom a bien été apposée à l’endroit indiqué. Deux pierres tombales pour un seul défunt…

Qui est enterré dans le caveau de ma grand-mère ?

Pour Osnat, la petite fille de feu Shayna, toute la famille est sous le choc : « nous ne savons pas ce qui s’est passé et d’ailleurs, personne ne le sait pour l’instant. Nous nous sommes adressés à la police et rien n’a évolué depuis 15 jours. Nous restons avec nos questions sans réponses. Qui est enterré dans le caveau de ma grand-mère ? Ont-ils profané sa tombe, ses restes, ou seulement son tombeau ? » s’interroge-t-elle.

Pourtant, pour les journalistes locaux, la solution à l’énigme ne semble pas très compliquée à obtenir. Il suffirait aux enquêteurs d’interroger les membres de la famille de Bernardo Toborovski afin de connaitre l’identité de l’entrepreneur qui apparemment, s’est trompé d’emplacement lorsqu’il a installé la dalle mortuaire de son client, s’est engagé à en faire une seconde au bon endroit et a sans doute « omis » de réparer les dégâts occasionnés sur la tombe de Shayna. Tant que personne ne se plaint…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *