Barak : « Il n’y avait pas assez d’informations pour libérer Shalit »

Le Premier ministre et son ancien ministre de la défense, Ehud Barak, se sont entretenus sur les conditions de libération des otages de l’affaire Sabena, et se sont posé la question de savoir pourquoi une mission similaire n’a pas été réalisée pour Gilad Shalit.

Le Premier ministre Binyamin Netanyahou a été interviewé par Galei Israël jeudi matin avec l’ancien Premier ministre et ministre de la Défense Ehud Barak sur le nouveau film israélien « Sabena ».

Le film recrée le détournement du 9 mai 1972 par quatre terroristes de Septembre Noir de l’avion de touriste de la Société Sabena, le vol passager 571 à destination de Vienne en partance de l’aéroport de Lod avec 90 passagers à bord, et retrace la mission de sauvetage héroïque des commandos israéliens.

Une équipe de 16 commandos Sayeret Matkal a été envoyée sur place, les hommes se faisant passés pour des techniciens d’avion. Le commando était dirigé par Barak, et Netanyahou était officier.

Après avoir raconté le sauvetage audacieux, Netanyahou et Barak se sont demandés pourquoi le soldat Gilad Shalit – qui a été capturé par le Hamas en 2006 et libéré durant un échange de prisonniers en 2011 – n’a pas été libéré lors d’une opération similaire pendant leur mandat respectif comme Premier ministre et ministre de la Défense entre 2009 et 2011. Puis les deux dirigeants en ont conclu : « Les conditions de sécurité n’étaient pas suffisantes et il n’y avait pas assez d’informations pour libérer Shalit »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *