Bahreïn : Le gouvernement accuse le Hezbolah d’un attentat contre un policier

Le ministre bahreïni des Affaires étrangères, cheikh Khaled Ben Ahmed Al-Khalifa, a évoqué une implication du Hezbollah chiite libanais dans l’attaque d’un policier, tué à Damistan, un village chiite à Bahreïn. « Un autre policier tombe en martyr à Bahreïn. Il a été tué par une bombe fabriquée par le Hezbollah, ce parti terroriste », a-t-il annoncé sur Twitter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *