B. Netanyahu tente un nouveau geste de « bonne volonté » envers les Palestiniens

On se souvient des dernières mesures de « bonne volonté » du gouvernement israélien envers les Palestiniens pour le ramadan, qui se sont soldées par un déferlement de violence terroriste ces dernières semaines en Judée Samarie. Le Premier ministre israélien Binyamin Netanyahu, a néanmoins appelé le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas dans le cadre d’un geste de bonne volonté à l’occasion de la fête musulmane de l’Aïd alFitr. Selon une déclaration faite par le Bureau du Premier ministre, M. Netanyahu a déclaré à M. Abbas que les citoyens d’Israël veulent la paix et qu’Israël continuerait à agir pour la stabilité régionale. Cet appel est le premier contact officiel entre les deux dirigeants depuis l’enlèvement de trois adolescents israéliens par le Hamas en juin 2014. Mais des rapports indiquent que Netanyahu et Abbas ont parlé à plusieurs reprises secrètement au cours des derniers mois. Ces pourparlers ont abouti à plusieurs mesures informelles des deux côtés, pour apaiser les tensions, y compris le ralentissement de la construction en Judée-Samarie et le ralentissement des efforts palestiniens pour une reconnaissance internationale unilatérale de leur état, selon le Times of Israël.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *