B. Netanyahu refuse de rencontrer des sénateurs démocrates

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a refusé mercredi de rencontrer des sénateurs démocrates lors de sa prochaine visite à Washington, où il doit s’exprimer devant le Congrès. La Maison Blanche estime que le vote de nouvelles sanctions « saperait » les discussions en cours. M. Netanyahu a déclaré mardi qu’il ferait « tout » pour empêcher un accord avec l’Iran. Dans une demande d’entrevue, des sénateurs démocrates estimaient que la manoeuvre de John Boehner « sacrifiait la coopération bien établie avec Israël, au profit d’une lutte partisane de court terme ». Ils demandaient ainsi à M. Netanyahu de rencontrer les élus démocrates « pour maintenir un dialogue d’Israël avec les deux partis au Congrès ». Mais le dirigeant israélien a refusé. « Faire cela à ce moment-là peut générer de la confusion », a estimé dans sa lettre de refus M. Netanyahu, qui craint qu’une telle rencontre ne soit considérée comme partisane. Benjamin Netanyahu a également déploré les disputes entre les deux partis nées de l’invitation de M. Boehner à s’exprimer devant le Congrès. « Ma seule intention en acceptant cette invitation est d’expliquer les graves inquiétudes d’Israël à propos d’un accord potentiel avec l’Iran, qui mettrait en péril la survie de mon pays », a ajouté M. Netanyahu. Ce refus de rencontrer les élus démocrates « est décevant pour ceux d’entre nous qui soutiennent Israël depuis des décennies », a regretté le sénateur Dick Durbin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *