B. Netanyahu critique le vote sur l’interdiction d’Israël Hayom

C’est une « honte pour la Knesset » a déclaré le Premier Ministre à l’issue du vote de la loi concernant l’interdiction de distribuer des journaux gratuits sur le modèle d’Israël Hayom. Les intérêts des journaux payants de la gauche Israélienne sont accusés d’avoir influencés le résultat du vote. Le propriétaire du Yediot Ahronot, Noni Moses est notamment pointé du doigt, du fait de sa proximité avec le député travailliste Eitan Cabel, qui est justement à l’initiative du projet de loi controversé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *