Ayelet Shaked: Grandeurs et décadence par Daniel Haïk

Shaked est l’illustration d’un incroyable ratage, l’un des plus grands de l’histoire politique israélienne
Abba Eban, le mythique chef de la diplomatie israélienne, avait coutume de dire à propos du processus de paix que « les Palestiniens n’ont jamais raté une occasion de rater une occasion ».
En paraphrasant cette célèbre phrase, on peut certainement affirmer qu’au cours des dernières années, Ayelet Shaked, actuelle leader du « Foyer Juif », et (toujours) ministre de l’Intérieur du gouvernement Benett-Lapid, n’a pas raté la moindre occasion de faire les mauvais choix politiques. Résultat : elle, qui était il y a 3 ans à peine candidate à la succession de Netanyahou ne parvient pas aujourd’hui à passer le seuil d’éligibilité. Lire la suite sur jforum.fr