Avrom Burg fait reparler de lui

L’ancien président de la Knesset, devenu l’un des « penseurs » de l’extrême gauche post-sioniste refait parler de lui après des années « d’hibernation médiatique ». Son nom apparaît dans un appel signé par 240 hommes politiques, intellectuels, anciens diplomates artistes et journalistes – juifs ou Israéliens – adressé au Bundestag allemand. Ils l’exhortent à ne pas voter une loi qui considérerait les activités du BDS comme de l’antisémitisme. « Il ne faudrait pas que les défenseurs des droits de l’homme des Palestiniens soient dorénavant considérés comme antisémites », dit notamment cet appel faussement naïf. Lire la suite sur lphinfo.com