Avihaï Mandelblit veut enfoncer le clou…

Bien que la loi autorise un Premier ministre mis en examen à rester en poste jusqu’à un verdict final d’un tribunal, le conseiller juridique du gouvernement cherche maintenant les moyens d’empêcher Binyaymin Netanyahou de former éventuellement un prochain gouvernement. Pour produire un avis juridique sur cette question, Avihaï Mandelblit a nommé une commission ad-hoc formé de juristes qui ne se distinguent pas tous par leur impartialité: le Procureur général de l’Etat Shaï Nitzan, ses deux adjoints Dina Silber et Ran Nizri ainsi que l’avocat Aner Hellman directeur des relations entre le Parquet et la Cour suprême.Lire la suite sur lphinfo.com