Avertissement à Netanyahou : « Ou Kish quitte le Likoud, ou vous perdrez les élections »

Le chef du parti Yachad-Ha’am Itanu, Elie Ichaï, déclare à la presse que les commentaires du candidat du Likoud, Yoav Kish, qui soutient l’idée d’une Jérusalem divisée, va transmettre aux électeurs un mauvais message. Il a appelé le Premier ministre Binyamin Netanyahou à le rejeter du parti. Kish avait révélé qu’il assumerait politiquement la division de Jérusalem.

« J’appelle le Premier ministre à retirer immédiatement Yoav Kish de la liste du Likoud, étant donné son soutien à un accord divisant Jérusalem », a déclaré Ichaï, exhortant le Likoud à ne pas exposer de théories en contradiction avec un principe fondamental et d’avoir deux poids deux mesures en ce qui concerne sa position sur le « post-sionisme. »

elie ichaiLe chef du parti Yachad-Ha’am Itanu, Elie Ichaï

« Si Kish n’est pas retiré de la liste, cela signifie que le Likoud approuve l’idée de diviser Jérusalem, et le public jugera… il aura son mot à dire au bon moment, » a-t-il ajouté, « ce qui implique que le Likoud ne pourrait pas gagner les élections ». Kish, qui est n ° 19 sur la liste du Likoud, a fait ses commentaires sur ce qu’il appelait « la droite modérée et saine » et a prédit que le Likoud se déplacerait vers la gauche.

Le bureau de la campagne électorale du parti a déclaré en réponse : « Jérusalem unie restera la capitale d’Israël. Cela a été la position de Netanyahou et du Likoud depuis de nombreuses années, et il n’en changera pas ». Selon les derniers sondages, le Likoud peut gagner jusqu’à 25 sièges aux élections de la Knesset, ce qui signifie qu’il est très probable que Kish soit élu à la Knesset sous l’étiquette du Likoud. Yoav Kish est le représentant de la Région du Dan au Likoud pour la 20ème Knesset. En prenant cette position, il vient de mettre à mal les chances du Premier ministre de garder les voix de droite qui se tourneront automatiquement vers le Foyer juif de Naftali Bennett.

bennettLe Chef du Foyer juif, Naftali Bennett

Kish a déclaré qu’il était favorable à la division de Jérusalem dans l’intérêt d’un accord de paix et d’une solution du conflit à deux Etats. Lors d’une conférence éducative et politique tenue par le Mouvement Scout israélien, Kish a demandé :  » Que pensent les Israéliens de ce qu’on devrait faire avec les quartiers arabes de Jérusalem, dans le cas d’un règlement politique avec l’Autorité palestinienne ? »

« Il ne fait aucun doute que mon concept initial et de base est l’aspiration juive pour l’Etat d’Israël et l’aspiration palestinienne. Je ne veux pas qu’ils votent pour moi, mais je dois penser à l’avenir de cet Etat. » Kish a ajouté, » ce plaidoyer pour la division de Jérusalem est en fait une façon de prévoir une profusion d’Arabes de Jérusalem qui sont déjà des citoyens d’Israël. »

Yoav Krakowsy, directeur des affaires politiques sur Kol Israël a déclaré ce matin : « Il y a deux explications possibles : tout d’abord, la déclaration d’Ichaï est un appel direct à Netanyahou (regardez, je défends les positions du Likoud) et la seconde, c’est que Kish aurait été envoyé comme un leurre pour savoir ce que pensent vraiment les Israéliens aujourd’hui. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *