Avant, après. Ils étaient tueurs de masse en Syrie, aujourd’hui, réfugiés en Europe

Les organisations de droits de l’Homme et des rescapés de la barbarie qui sévit actuellement en Syrie et en Irak ont diffusé ces dernières semaines des clichés montrant des criminels recherchés dans leurs pays pour avoir abattu des civils et participé à des massacres collectifs. Ces tueurs en série se sont pour des raisons diverses désengagés des combats et ont rejoint les hordes de refugiés qui frappent aux portes de l’Europe.

La première série de photos présente les hommes qui sont déjà installés comme réfugiés en Europe. La seconde est diffusée comme un appel à témoins, afin d’identifier les noms et les pays qui ont accueilli les assassins déguisés en réfugiés.


SERIE 1

Naj’im El Zabidi, a participé au massacre de civils en Irak et en Syrie, au sein des milices chiites. « Réfugié » en Suéde

1

2 hommes des forces de sécurité internes syriennes. Responsables de tortures sur des centaines de prisonniers. Noms inconnus. « Réfugiés » en Allemagne

2

Accusé par l’organisation des droits de l’homme de crime contre son peuple en Syrie, cet homme est « réfugié » en Turquie

3

Surnommé « The Killer », cet homme est accusé de meurtre sur des civils en Syrie et en Irak. Vu sur une route avec un enfant, près de la Hongrie

4


 

SERIE 2

Les clichés suivants sont publiés comme appel à témoin. Les organisations des droits de l’Homme signalent la présence de ces hommes en Europe sans pour autant connaître leur nom et leur lieu de résidence actuel.

5 6 7

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *