Autopsie de l’officiel palestinien : avis contradictoire

Le responsable palestinien des Affaires civiles a prétendu à l’agence Reuters que l’autopsie pratiquée sur Zyad abou Ayin, l’officiel palestinien décédé hier au cours d’une manifestation anti israélienne, « a succombé à ses blessures infligées par les soldats israéliens » mais aussi après avoir inhalé du gaz lacrymogène. Cependant de source médicale israélienne, on affirme que l’autopsie démontre que le décès a été causé par une attaque cardiaque. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *