Aucune poursuite contre le député antisémite Anglais Georges Galloway

Le Crown Prosecution Service – CPS,  « Service des poursuites judiciaires de la Couronne » – s’était penché sur le discours de Georges Galloway du mois d’Août dernier, un concentré de haine au cours duquel il annonçait que son district était une « zone libre » de Juifs. Deux dépositions de plaintes avaient été déposées à l’encontre du député qui avait affirmé que sa ville Bradford rejetait tous les produits israéliens, mais aussi les services, les académiciens et même les touristes en provenance d’Israël. « Nous condamnons cet état illégitime, barbare et déjantée appelé Israël, à vous de faire de même », avait-il affirmé. Mais le CPS a jugé disposer de preuves insuffisantes pour condamner Galloway pour incitation à la haine raciale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *