Au pied du mur, Benjamin Netanyahou s’accroche au pouvoir

Après avoir enquêté pendant près d’un an, la police israélienne a recommandé au procureur général d’Israël de déposer des accusations pour corruption, fraude et abus de confiance contre le premier ministre Benjamin Netanyahou. Le principal intéressé a rejeté les recommandations de la police, les qualifiant d’aussi « percées qu’un fromage suisse ». Mais est-ce le début de la fin pour ce géant de la politique israélienne? Lire la suite sur tel-avivre.com