Au moins 70 morts dans un attentat au Kenya

Au moins 70 personnes, essentiellement des étudiants, ont été tuées et 79 blessées lors de l’attaque contre l’Université kényane de Garissa menée jeudi par des islamistes somaliens shebab, a annoncé le ministre kényan de l’Intérieur annonçant une « opération de nettoyage final » en cours.

Environ « 500 étudiants sont recensés (vivants), mais nous avons perdu beaucoup de vies (…) environ 70 », a déclaré Joseph Nkaissery à Garissa, localité de l’est kényan située à 150 km de la frontière somalienne, précisant que le bilan était provisoire. Quatre terroristes ont été tués et « 90% de la menace éliminée », a-t-il poursuivi, restant prudent sur d’éventuels assaillants toujours à l’intérieur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *