Au Dîner du CRIF, Emmanuel Macron, très ferme contre le boycott d’Israël.

Emmanuel Macron a assisté, pour la première fois en tant que président de la République, au dîner du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), mercredi 7 mars 2018. Macron sur le boycott des produits et artistes israéliens : « Ces actions sont prohibées par notre droit, je les considère comme indignes, je les condamne avec la plus grande fermeté, et elles seront toujours scrupuleusement poursuivies et sanctionnées ». Emmanuel Macron a dénoncé les appels récurrents au boycott des produits israéliens et promis qu’ils seraient sanctionnés comme la loi le prévoit, et souhaité que les liens entre la France et Israël « se renforcent ».

Selon i24News : « Le président français a également affirmé que « le boycott d’Israël sera sanctionné » répondant au discours du président du Crif, Francis Kalifa.Emmanuel Macron a également affirmé vouloir intensifier ses relations avec Israël, affirmant avoir des « échanges très réguliers est très direct avec le gouvernement israélien et le Premier ministre Benyamin Netanyahou ». « La sécurité de notre allié israélien n’est pas négociable », a-t-il insisté, rappelant les inquiétudes nourries par une influence grandissante de l’Iran dans la région.Lire la suite sur israelvalley.com