Attentats en Bolivie : pas de blessés, mais une blessure profonde au sein de la communauté juive

La semaine dernière, un attentat à l’explosif a endommagé le cimetière juif de La Paz, en Bolivie. Il s’était déjà produit deux attaques à la bombe incendiaire contre la synagogue de Cochabamaba, en avril et juin dernier. Ricardo Udler, président de la communauté juive de Bolivie, s’est adressé au gouvernement en ces termes : « Si ces attaques continuent, nous risquons d’affronter des problèmes très graves. C’est maintenant qu’il convient de réagir afin de n’avoir pas à le regretter. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *