Attentat de Sydney : le complice du terroriste sous les verrous

Un tribunal australien a ordonné lundi la révocation du complice du terroriste, un Sheikh autoproclamé. Le musulman avait, la semaine dernière, pris d’assaut un café à Sydney armé d’un fusil, déclenchant une prise d’otages qui a duré 16 heures et qui a fait trois morts, dont le tireur.

Amirah Droudis, en liberté sous caution après avoir été accusé d’assassiner la femme du preneur d’otages Man Haron Monis, a été condamné par un tribunal de Sydney et est retourné en prison en attendant son procès. Monis, qui avait été accusé en tant que complice, avait également été libéré sous caution.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *