Ce qui attend le contribuable français ! La colossale dette française vue d’Israël

 

La crise financière de 2008 a laissé des traces profondes dans le déficit des Etats européens et mondiaux. Mais comment combler la dette ?

La dette ! On en parle depuis longtemps :  la France est un pays surendetté. Ce n’est pas le seul pays européen à l’être. Comment faire lorsque nos gouvernants s’obstinent à dépenser sans compter depuis tant d’années. Notre expérience du monde économique nous a appris qu’une fois sorti de la crise financière il faut se poser la question, à quand la prochaine !

Le problème dans ce cas est que la précédente crise financière de 2008 a laissé tellement de traces que les états ont vraiment du mal à s’en extirper. La principale cause de l’augmentation des déficits des états du monde entier a été causée par le renflouement des grandes banques, et compagnies d’assurances, par les états. Ces dits états déjà surendettés, sont maintenant pour la plupart « hyper surendettés »

Depuis 2008, la croissance n’est pas rendez vous.  S’en est donc suivi une augmentation mécanique des déficits. Mais tout à une limite.

Les Etats européennes vont désormais pouvoir combler leur déficit en piochant dans l’épargne des contribuables

Les gouvernants européens ont donc décidés de prendre le taureau par les cornes, et d’aller chercher l’argent là ou il est : dans la poche du contribuable. Ne nous méprenons pas nous ne sommes pas en Grèce ou à Chypre, nous parlons bien des pays dont la notation  par les organismes de régulation sont A double AA ou triple AAA, comme le France.

La situation de la France est déjà inédite en terme d’endettement. Aujourd’hui, lorsqu’elle  contracte un emprunt  auprès de la Banque Centrale Européenne, cette même Banque Centrale en dehors des capitaux versés pour le prêt, lui verse un taux d’intérêt. Cela s’appelle un taux d’intérêt négatif.

C’est comme si nous contractions  un prêt auprès de notre banque, pour acheter notre maison, et qu’en plus de nous prêter la somme dont nous avons besoin, elle nous versait  un taux d’intérêt, tellement nous sommes insolvable, parce qu’elle sait que sans cela on ne pourra pas rembourser l’emprunt. Evidemment en cas de nouvelle crise financière grave, ces mêmes états ne seront plus  à même de renflouer les banques et les compagnies d’assurances,  ou qui que ce soit, comme ils l’ont fait en 2008.

Alors que fais t’on ?

En décembre 2013 le gouvernement Français à fait passer une directive européenne appelé BRRD « directive sur le redressement et la résolution des banques » votée par le parlement européen et transposée maintenant pour tous les pays membres de l’union européenne. Cette directive européenne transposée en doit français en août 2015, autorise une banque en faillite à ponctionner directement le compte de ses clients.

Blocage de la faculté de rachat des contrats d’assurance vie

Il y aussi la Loi Sapin 2.  Cette loi  votée en 2016, a adopté un amendement  venant modifier l’article 21 bis et  précise que : pour prévenir des risques représentant une menace grave pour la situation financière des personnes assurées ou d’une partie significative d’entre elles, il est possible de suspendre, retarder ou limiter, pour tout ou partie du portefeuille, le paiement des valeurs de rachat, la faculté d’arbitrage ou le versement d’avances sur contrat, c’est-à-dire de suspendre le contrat d’assurance d’un certain nombre de personnes en cas de danger, non pas systémique, mais pesant sur une grande partie des assurés.

De quoi parle t’on ?

Pour garantir le capital des épargnants  Français les Fonds « Euros » (Fonds à capital garanti des contrats d’assurance vie représentant la grosse majorité de l’épargne des français) des contrats d’assurance vie, investissent principalement dans la dette des Etats, entre autres dans la dette de l’Etat Français.

Si la France ne peut plus payer, l’épargnant ne pourra récupérer, tout ou parti de ses capitaux. Une troisième loi, serait en préparation, afin d’octroyer tout pouvoir à l’état de bloquer les comptes bancaires dans le cas d’une crise financière grave, afin d’éviter le Bank Run…

Juifs de France permettez moi de vous dire quelle chance nous avons…en Israël. Nous avons un état, très peu endetté,  une croissance exceptionnelle, des Start Up enviées dans le monde, le plein emploi.

Il semble que  le compte a rebours ait déjà commencé.

David Boukhabza

David Boukhabza

CEO de la société CAYA HARMONY CAPITAL. Spécialisé dans la recherche et la sélection d'opportunités d'investissements dans le domaine financier et immobilier. Installé en Israel depuis 2 ans, David Boukhabza s'est toujours fixé comme mission principale de rendre accessible les investissements d'ordinaires destinés aux gros investisseurs.

4 pensées sur “Ce qui attend le contribuable français ! La colossale dette française vue d’Israël

  • Avatar
    15 octobre 2017 à 10 h 38 min
    Permalink

    Les europeens se renflouent grace aux arabes qui achetent tout , y compris la classe moyenne qui investit dans l immobilier a paris , et dans les beaux quartiers .
    Tous les notaires traitent avec cette nouvelle clientelle .
    Il est impossible pour la france et l europe de se passer de ses amis et allies arabes .
    Pour les Juifs , qui se considerent encore Juif , je ne suis pas tres optimiste .

    Répondre
  • Avatar
    16 octobre 2017 à 6 h 47 min
    Permalink

    Arrêtez de faire peur aux gens. Je connais également ici des gens, simple travailleurs, qui ont perdu des milliers de chekels de leur contrat retraite à cause des agissements de Madoff .

    S’il se passe quelque chose en Europe de systémique ne vous croyez surtout pas à l’abri ici, vos placements y laisseront des « plumes »..

    Répondre
  • Avatar
    17 octobre 2017 à 17 h 00 min
    Permalink

    Yoram,

    Notre objectif n’est pas de faire peur, mais d’informer et surtout de faire prendre conscience d’une réalité.
    Chacun à le droit de vivre les yeux ouverts ou fermés !

    Répondre
  • Avatar
    22 octobre 2017 à 16 h 19 min
    Permalink

    Vous pensez que vous yeux vont s’ouvrir en lisant des articles de Coolmanews ? …

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *