Attaque terroriste déjouée après une dramatique poursuite

Une poursuite effrénée sur le périphérique Ayalon à Tel-Aviv se termine par la capture de deux Arabes qui menaçaient d’effectuer une attaque à la voiture-bélier.

Les deux Arabes sont israéliens et résident de Kfar Qassam. Ils ont été arrêtés lundi à la fin d’une poursuite en voiture à grande vitesse. L’un des deux Arabes a clamé à son amie qu’il prévoyait la réalisation d’un attentat à la voiture-bélier à l’intérieur de la ville.

Les deux hommes buvaient la veille dans un pub d’Herzliya et l’un d’eux s’est bagarré avec sa petite amie quand il a vu qu’elle parlait avec un autre homme. Selon les rapports, le terroriste présumé l’a menacée et a ensuite ajouté : « Je vais tuer des Juifs. Je vais rouler sur le trottoir et les écraser. »

La jeune fille et son amie les ont immédiatement signalés à la police qui a commencé une chasse à l’homme pour coincer les deux hommes. Ils ont finalement été arrêtés lundi matin à la fin d’une poursuite en voiture.

Après avoir été avisée par la jeune fille, la police de Tel Aviv à poursuivi les deux Arabes. Une chasse à l’homme à grande échelle a été lancée dans laquelle ont été engagés des hélicoptères. Puis des barrages routiers ont été installés dans toute la ville et la police a lancé un appel d’urgence, mobilisant une grande quantité d’agents de police du district de Tel-Aviv qui régulaient la circulation.

Afin de localiser les terroristes présumés et lancer la poursuite en voiture, la police a effectué une procédure d’urgence d’arrestation d’individus soupçonnés de possession d’armes ayant l’intention de procéder à une attaque.

10 pensées sur “Attaque terroriste déjouée après une dramatique poursuite

  • 1 février 2016 à 18 h 17 min
    Permalink

    La terror devaste le pays nos ennemis savent déjà que tout ce qu’ils ont à faire est de vandaliser leur propre propriété et écrire «Price Tag» pour impliquer les Juifs dans le crime. Ils ont coupé leurs propres arbres et écrire «Price Tag». Ils ont mis le feu au tapis dans leurs mosquées et écrivent «Price Tag» sur les murs. Voilà ce qu’ils ont fait à tuba zangaria. Même à tel-aviv, une cellule terroriste planifier précisément la même acte dans un mosquée a été pris avant qu’ils puissent mettre leurs plans en action.Il a déjà fait plus de la moitie d un an que pas un jour ne passe sans que les coups de couteau, rammings de voiture ou de fusillades. Pour une raison quelconque, nous ne voyons pas un soupçon de la même ardeur sainte pour trouver des solutions à tout prix – même au prix de toutes les règles de la liberté et de la démocratie. Pas un soupçon de la noblesse de l industry de la paix. Pour une raison quelconque, vous n entendai rien dans les médias à propos de l’expulsion des familles des terroristes Arabes qui poignardent Juifs – même lorsque le temps et encore, il se trouve que le terroriste d’aujourd’hui est le frère du terroriste d’hier. Après tout, il est pas démocratique, il est pas en accord avec les droits humains, il va bouleverser l’équilibre délicat des relations entre Juifs et Arabes, il est absolument impensable …

    Des Juifs croupisse dans les geole sombre du regime pour le supposer incendie de la maison, plus d’une cinquantaines enfermes pour delit d’opinions en Israel pendant la terror garde enferme les habitants Juifs a la maison.

    Répondre
  • 1 février 2016 à 15 h 00 min
    Permalink

    Nous juifs is
    raeliens on ne peut se rendre dans villes ou villages arabes, alors pourquoi ces arabes israeliens peuvent circuler et voyager librement en Israel ? Question simple aux politiciens israeliens. Tout est a sens unique

    Répondre
  • 1 février 2016 à 13 h 31 min
    Permalink

    Bravo les services de sécurité pour l’arrestation de ces 2 terroristes djihadistes, maintenant il faut les priver de la nationalité israélienne et soit les pendre ou les expédier à gaza à vie, honnetement je préfere la premiére solution.

    Répondre
  • 1 février 2016 à 13 h 26 min
    Permalink

    Il est temp d’interdire au arabe de gaza de travaillee en israel qu’il aille travaillee en egypte

    Répondre
    • 1 février 2016 à 14 h 22 min
      Permalink

      Kfar Kassem est en Israël. L’article le dit clairement, il s’agit d’Israéliens arabes.

      Répondre
    • 1 février 2016 à 14 h 59 min
      Permalink

      Mais là il s’agit d’arabes israéliens, c’est bien pire !

      Répondre
    • 2 février 2016 à 12 h 09 min
      Permalink

      les armes à feu personnelles confisques par l’armée et le ministère de la sécurité intérieure recemment. Dans le même temps, un ordre de l armee dit aux habitants de «porter leurs armes à feu avec eux régulièrement tout au long de l occupation quotidien. »

      Comme une façon de lutter contre l’actuelle vague de terreur, la commandant de Judée et la Samarie a ordonné résidents ayant un permis d’armes à feu pour garder leurs armes à feu sur eux alors qu’ils vaquent au travail.

      Cette commande confiscation eclaire ce qui est devenu une situation absurde, Alors que l’armée reconnaît que les habitants armés sont cruciales afin de lutter contre le terrorisme et de sauver des vies, idf et le ministère de la sécurité intérieure ont récemment confisqué des armes à des centaines de résidents juifs de Judée-Samarie et d’habitants d’israel pour aucune raison apparente

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.