« Assez de symboles vides et de politique spectacle »

L’ambassadeur d’Israël aux Nations Unies, Ron Prosor, jeudi soir s’est exprimé à l’Assemblée générale de l’ONU, peu de temps après que celle-ci ait massivement approuvé une résolution autorisant le déploiement du drapeau palestinien à son siège de New York.

Dans son dernier discours à l’ONU, avant qu’il ne soit remplacé comme ambassadeur par Danny Danon, Prosor a dénoncé la résolution et a appelé « les Nations Unies à dire aux Palestiniens « assez ». Il a signifié à l’Assemblée nationale de cesser d’apporter à l’Autorité palestinienne l’aide de l’organisme international comme un moyen d’éviter des pourparlers de paix. »

« Durant le temps que j’ai passé ici, j’ai vu que les Palestiniens ont usé et abusé de l’ONU, maintes et maintes fois. Le plus triste est que vous leur permettez de se servir de vous. Vous devez faire comprendre aux Palestiniens que la seule façon de parvenir à un Etat est de passer par des négociations directes. »

« Tant que les Palestiniens croient qu’ils peuvent atteindre leurs objectifs politiques sans faire de concessions, ils vont continuer à éviter de prendre les décisions difficiles nécessaires pour la paix. La vraie question que nous rencontrons aujourd’hui n’est pas de savoir si les Palestiniens vont déployer leur drapeau, mais si l’ONU va lever un drapeau blanc, et remettre en cause les principes de cette institution. »

« Vous devez dire aux Palestiniens : assez de symboles vides, assez de politique spectacle, assez de détournement de l’ordre du jour des Nations Unies. Arrêtez d’esquiver vos responsabilités, et commencer à négocier, » a déclaré Ron Prosor.

Sans surprise, la résolution a été adoptée lors du vote de jeudi avec une majorité écrasante : 119 pays ayant voté pour, 8 voter contre, et 45 se sont abstenus. Parmi les pays qui ont voté contre, il y a Israël, le Canada et les États-Unis. Le projet de résolution présenté la semaine dernière à l’Assemblée générale permettrait aux drapeaux de l’Autorité palestinienne (AP) et du Saint-Siège d’être hissés aux côtés de ceux des 193 Etats membres.

Tant le Vatican que l’AP ont un statut d’observateur à l’Organisation des Nations Unies. Mais tandis que le Vatican a largement soutenu l’AP et le concept même d’un Etat palestinien, il s’est opposé violemment, et à plusieurs reprises, à l’inclusion de l’AP dans sa lutte pour avoir son drapeau levé à l’ONU. L’ONU a maintenant 20 jours pour mettre en œuvre cette décision, un délai suffisant pour que le drapeau palestinien soit exhibé durant la visite de Mahmoud Abbas à l’ONU le 30 septembre.

Une pensée sur “« Assez de symboles vides et de politique spectacle »

  • Avatar
    11 septembre 2015 à 12 h 16 min
    Permalink

    Ce ne serait toujours qu’un Etat Fantoche !!

    L’UE est fâché de voir qu’Israël est le seul pays du Moyen Orient où la stabilité règne ; elle fait tout pour que cela cesse ….mais Israël ne fléchira point !!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *