Assassinat de Rafik Al-Hariri : décision étrange du tribunal international spécial

Le tribunal international spécial de l’Onu créé après l’assassinat de l’ancien Premier ministre libanais Rafik Al-Hariri (2005) a rendu son verdict : les quatre membres du Hezbollah soupçonnés dans l’attentat ont été reconnus coupables par contumace, mais les juges…ont lavé le Hezbollah en tant qu’organisation de toute responsabilité !Lire la suite sur lphinfo.com