Assad a rendu sa médaille à la France…. Et Mahmoud Abbas ?

Une nationalité comme une décoration, ça se donne et se reprend au gré du premier vent qui passe… Il faut le savoir, « Nationalité comme Médaille offertes » n’ont rien de définitif… Ni dans un sens ni dans l’autre d’ailleurs ! Et je le prouve !

Mahmoud Abbas homme de paix ? Qui n’a entendu parler de certains « Grands » de ce monde ou reconnus comme tels pendant un temps, décorés de la légion d’Honneur ou de la médaille « Grand Vermeil » par d’autres « Grands » avant que d’être dénoncés par ces mêmes décorateurs comme les pires des criminels !

Et bien il en est de même avec la Nationalité. Un pays l’offre à des amis ou supposés comme tels jusqu’au moment où ils n’en sont plus et ne valent pas mieux que d’être jetés aux chiens ! Ce qui s’avère d’ailleurs, dans les cas qui nous occupent, n’être que la triste réalité, le problème n’étant pas tant d’avoir retiré médailles ou nationalité que de les avoir données !

Assad distingué …

Si personne ne conteste sa nationalité, l’Elysée confirme une procédure disciplinaire de retrait de ladite Légion d’honneur à l’endroit du président syrien Bachar Al-Assad, l’homme étant soupçonné de s’être, pour le moine, livré à des attaques au chlore contre des bastions rebelles ». Le président syrien avait été fait Grand-Croix (le plus haut grade) de la Légion d’honneur par le président Jacques Chirac en 2001, peu après avoir succédé à son père Hafez al-Assad à la tête du pays.

Instaurée par Napoléon en 1802 et décernée la première fois le 14 juillet 1804, la Légion d’Honneur est la plus haute décoration honorifique française. Depuis toujours elle fut offerte aux militaires et aux civils pour faits de guerre exceptionnels ou conduite civile irréprochable et méritante. Ce qui n’a pas empêché le syrien, suffisant et dédaigneux, de la renvoyer (par la poste ?) sans autre forme de procès !

Et Mahmoud Abbas ?

Dans le cas de Mahmoud Abbas s’il a été décoré à l’Hôtel de Ville de la médaille Grand Vermeil par la maire de Paris Anne Hidalgo en hommage à son action pour la paix, (Sic), personne ne pense à la lui enlever quoi que les critères d’attribution de la médaille de la Ville de Paris dite « Médaille Grand vermeil » soient de toutes autres natures. En effet ils ne devraient concerner que les personnes qui ont effectué un « acte remarquable concernant la capitale ».

« Parce que vous êtes un homme de paix, je suis heureuse de vous remettre cette médaille de la Ville de Paris » lui a déclaré Anne Hidalgo, lors de la cérémonie avant d’ajouter : «Vous n’avez jamais eu d’autre fin que la paix, et vous n’avez jamais employé d’autre moyen que la légalité internationale. Paris est votre alliée. Paris soutient la création d’un État palestinien vivant en paix et en sérénité auprès d’Israël »…

Impossible, au secours, il ne peut s’agir que d’un cauchemar !…

Heureusement pour la justice, lorsque le palestinien sort de l’orbe affreusement partiale de l’Europe, il n’a pas la même chance. Ainsi dernière des « dé – nationalisation » envisagées par la Jordanie, elle concerne « l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, soi-même », (après qu’il en eut profité toutefois pendant plus de 15 longues années), si l’on en croit les propos du Raialyoum, journal de langue arabe basé à Londres rapportés par Le Monde Juif.info..

Une nationalité comme une décoration, ça se donne et se reprend… Le problème n’étant pas tant d’avoir retiré médailles ou nationalité que de les avoir données !

Bely Landerer

Bely Landerer

Avec Bely, Coolamnews vous propose un œil iconoclaste terriblement avide du monde qui l’entoure

Une pensée sur “Assad a rendu sa médaille à la France…. Et Mahmoud Abbas ?

  • Avatar
    29 avril 2018 à 0 h 35 min
    Permalink

    Il faut demander avant tout a netanyahu de lui abroger sa function de partenaire qu’Israel lui a accorde!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *