Ashton Kutcher et le judaïsme. Il souhaite « Shabbat shalom » à ses fans

Ashton Kutcher souhaite « Shabbat shalom » à ses abonnés sur Instagram (Photo du haut)

Si vous avez manqué cette info cruciale (!), Coolamnews est là pour vous en dire plus ! En effet, depuis cet été, Ashton Kutcher, certainement l’un des acteurs américains les plus ambitieux de sa génération, s’est mis à souhaiter un chaleureux « Shabbat shalom » à ses abonnés sur son compte Instagram. Il a posté à plusieurs reprises une photo de bougies avec la bénédiction correspondante en hébreu.

Mais qu’a-t-il bien pu lui passer par la tête ? La star de cinéma chercherait-t-elle à se rapprocher du judaïsme ?

Ce que Coolamnews est en mesure de vous révéler à ce stade de l’investigation c’est que, depuis quelques années déjà, Ashton Kutcher est un adepte de la Kabbale. Il s’est plusieurs fois rendu en Israël.

Un mariage et deux enfants juifs

Mais, depuis le 4 juillet 2015, il a surtout épousé l’actrice Mila Kunis. Il est aujourd’hui père de deux enfants. Wyatt Isabelle née en 2014 et Dimitri Portwood en 2016. D’origine ukrainienne, Mila Kunis émigre aux États-Unis en 1991 à l’âge de sept ans avec toute sa famille. Elle explique que l’antisémitisme dans l’ex-Union soviétique a été la principale raison à leur départ.

Ceci explique donc cela, la jeune femme revendiquant haut et fort son judaïsme. Il n’aura fallu qu’un pas à Ashton pour poster un tel message sur Instagram. Un post qui a recueilli pas moins de 4 000 likes en moins d’une heure. Avec en retour,de nombreux souhaits de « Shabbat Shalom » de la part de ses fans.

« Même s’il ne se convertit pas complètement, il est très touché à l’idée d’avoir de petits bébés juifs », avait affirmé une source anonyme dans le tabloïd Daily Mail en 2013. En 2011, l’actrice israélo-américaine Natalie Portman, qui a partagé l’affiche avec Ashton Kutcher dans « No Strings Attached », avait également déclaré : « Ashton m’en a appris plus sur le judaïsme que n’importe quelle autre personne ».

Katja Epelbaum

Katja Epelbaum

Diplômée de la Sorbonne en Science politique et en Histoire, j’ai toujours su que je m’épanouirais professionnellement dans l’écriture. Depuis l’Alya, Katja collabore avec le journal Hamodia et Le Mag, et poursuit différents projets d’écriture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *