Arik Einstein et le secret de l’être israélien (Pierre Lurçat)

« Ses chansons étaient des prières » : Arik Einstein et le secret de l’être israélien, Pierre Lurçat

A l’occasion du cinquième anniversaire du décès d’Arik Einstein, je publie ici le chapitre que je lui consacre dans mon dernier livre, Israël, le rêve inachevé, qui vient de paraître aux éditions de Paris/Max Chaleil. P.L.

Lors de mon premier séjour en Israël, à l’âge de 17 ans, un des tout premiers disques que j’ai achetés était celui d’Arik Einstein, « Reguel po, reguel sham » (« Sitting on the Fence » en anglais).Lire la suite sur jforum.fr