Arié Déri fait ressentir les affres de sa revanche

Alors que le leader du Shass, Arie Deri, a été malmené par Lapid lors du débat télévisé de la semaine dernière, Deri décide de proclamer publiquement ses préférences envers Netanyahou. « Je ne regrette rien », a déclaré Lapid de l’incident. « Le fait que Deri fasse partie du système politique est une chose décevante. Un homme reconnu coupable d’un crime de détournement de fonds qui redevient un personnage public est immoral à mes yeux  « Ce n’est pas personnel, parce que les lois ne sont pas rétroactives, mais je ne comprends pas la lâcheté d’admettre qu’un homme qui a pris des pots-de-vin n’est pas censé siéger parmi nous ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *