Arié Bensemhoun. « Le Goliath européen a besoin du David israélien. »

 

« La véritable embellie dans les échanges franco-israéliens pourrait venir d’une collaboration féconde entre startups.

C’est en tout cas le souhait réitéré du président français Emmanuel Macron, qui lorsqu’il était ministre de l’Economie avait été à l’origine de l’implantation de la French Tech à Tel-Aviv, dont l’objectif est de créer des ponts entre les écosystèmes technologiques des deux pays.Lire la suite sur israelvalley.com