Arab Bank : la justice américaine tranche

Le juge américain Brian Cogan a indiqué dans son jugement que la banque basée en Jordanie, l’Arab Bank, est coupable de financement d’activités terroristes. Le Djihad islamique, le Hamas et d’autres organisations terroristes ont bénéficié de virements importants d’organisations dites caritatives. Une plainte avait été déposée par un groupe de 300 Américains, victimes ou représentants de victimes ayant subies des attentats entre 2001 et 2004.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *