Après le sursis pour Dieudonné, Alain Soral condamné…à de la prison ferme

Alain Soral n’était pas présent devant la cour d’appel de Paris qui a confirmé  la condamnation à 3 mois de prison ferme.

La plainte vise des faits qui remontent à avril 2016. Après les attentats de Bruxelles, l’équipe d’Egalité et Réconciliation, le site dirigé par Soral, publie un dessin représentant un Charlie Chaplin tout sourire posant devant une étoile de David. Dans un bulle, Chaplin déclare :« Shoah t’es où ? ».

Selon le site du BNVCA (Le Bureau National de Vigilance Contre l’Antisémitisme), l’auteur de ce dessin abject étant resté inconnu, seul SORAL avait été poursuivi et condamné en première instance.
Il avait interjeté appel du jugement de la 17e chambre du Tribunal de Grande Instance de Paris du 14 mars 2017. Cette dernière l’avait condamné à la peine de 3 mois d’emprisonnement ferme.
Pourtant appelant, SORAL n’a pas daigné venir s’expliquer devant les juges d’appel.
Le Parquet Général a requis la confirmation de la peine au regard de la gravité des faits. Le BNVCA reste attentif à la décision finale qui sera rendue le 18 janvier 2018.

Une nouvelle étape dans la détermination de la justice

Selon l’UEJF (Union des étudiants juifs de France), l’une des associations parties civiles, c’est la première fois qu’Alain Soral est condamné à une peine de prison ferme. « Cette condamnation marque une nouvelle étape dans la détermination de la justice et des associations à empêcher cet idéologue de la haine de propager l’antisémitisme et le négationnisme sur internet et les réseaux sociaux », a souligné dans un communiqué le président de l’UEJF, Sacha Ghozlan.

Une pensée sur “Après le sursis pour Dieudonné, Alain Soral condamné…à de la prison ferme

  • 15 novembre 2017 à 1:51
    Permalink

    Avec cette obsession qu’a Alain Soral de se définir comme non juif (« goy » sur son tee shirt), vous verrez qu’un jour on finira par découvrir qu’il est juif et le savait ….. D’autres personnages ont déjà eu ce chemin antisémite de négation de leur identité. Pathétique !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *