Après Paris et Bruxelles, Rome réagit au terrorisme

« L’Italie a expulsé neuf militants islamistes depuis le début de l’année dans le cadre d’une alerte de sécurité accrue dans toute l’Europe et pourrait faire de nouvelles expulsions », déclare le ministre de l’Intérieur Angelino Alfano.

Les attaques à Paris, durant lesquelles des terroristes ont tué 17 personnes, et un complot d’attaquer la police belge qui a été déjoué jeudi soir, ont mis les services de sécurité en état d’alerte à travers toute l’Europe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *