Après les chars antisémites d’Alost en Belgique, le KKK en Suisse

La police du canton suisse de Schwyz a interrogé dimanche l’ensemble des personnes qui ont défilé en costumes du Ku Klux Klan lundi dernier lors du carnaval de la ville de Schwyz.

Mercredi dernier, des images diffusées par plusieurs médias helvétiques montraient une douzaine de personnes paradant à Schwyz, vêtues de la cape et de la cagoule pointue blanches de l’organisation raciste américaine. Elles tenaient des flambeaux et arboraient le logo du « KKK ».

La directrice de la Commission fédérale suisse contre le racisme (CFR), Alma Wiecken, a dénoncé l’utilisation de ces costumes. « De tels rassemblements ne peuvent pas être tolérés », a déclaré la juriste dans des médias. Il appartient à présent à la justice de déterminer si la loi antiraciste a été violée ou non.

Les douze hommes interrogés par la police sont âgés de 18 à 30 ans. Ils sont Suisses et domiciliés dans la région. Ils ne font pas partie des milieux d’extrême droite répertoriés. L’affaire est désormais aux mains du Ministère public de Suisse centrale.

Carnaval d’Alost

Cette affaire intervient quelques jours après la polémique entourant le carnaval d’Alost en Belgique. La compagnie carnavalesque alostoise Vismooi’ln avait arboré des stéréotypes juifs sur son char. Ces images avaient été ressenties comme antisémites par la communauté juive.

Le centre interfédéral pour l’égalité des chances Unia ne portera toutefois pas l’affaire devant la justice mais opérera une médiation la semaine prochaine entre l’administration communale alostoise et la communauté juive.

Source: 7sur7.be

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *