Après l’annonce de Trump, les palestiniens annoncent trois « journées de colère »

Les militants palestiniens ont brûlé mercredi des affiches représentant le président américain Donald Trump associé au drapeau israélien. Le Hamas, le Fatah et d’autres groupes terroristes ont déclaré conjointement trois « journées de colère » après l’annonce de Trump d’officialiser  Jérusalem comme capitale d’Israël. Un haut responsable du Fatah a averti que les émeutes de mercredi ressembleraient à celles qui ont suivi la décision d’Israël de placer des détecteurs de métaux sur le Mont du Temple en juillet dernier. Lire la suite sur tel-avivre.com