Après David Friedman, c’est au tour du vice-président américain Pence de réaffirmer l’intention de Trump de déplacer l’ambassade américaine à Jérusalem

Lors du gala annuel de ZOA à New York le 13 novembre dernier, l’ambassadeur des Etats-Unis en Israël, David Friedman, avait rappelé la volonté sincère de Trump de déplacer l’ambassade américaine de Tel Aviv à Jérusalem. Friedman avait conclut son discours par ces mots : « Pour Donald Trump, ce n’est qu’une question de temps, la question n’est pas de savoir s’il le fera mais quand il le fera ». Cette fois c’est le vice-président américain Mike Pence qui remet le couvert en déclarant mardi lors d’un événement marquant les 70 ans du vote de l’ONU en faveur de l’Etat d’Israël que Donald Trump aurait déjà décidé du « quand ? » et se concentrerait maintenant sur « le comment? » déplacer l’ambassade américaine de Tel-Aviv à Jérusalem. Lire la suite sur tel-avivre.com