Après avoir fait allégeance au Hamas, la Présidente Argentine menacée par l’Etat Islamique

Cristina Fernandez, chef de l’état argentin, pays qui n’a pas fait toute la lumière sur les attentats sanglants contre la communauté juive commandités sur son sol par l’Iran en 1992 et 1994, avait comparé Israël a un « fonds vautour » lors de la dernière guerre de Gaza. Elle se retrouve aujourd’hui sur la liste noire des personnalités menacées par l’État Islamique. Allez comprendre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *