Antiterrorisme : Ce qui nous a été évité en une semaine en Judée-Samarie

 

Alors que le focus médiatique se concentre ces dernières semaines sur la bande de Gaza, les forces de sécurité israéliennes ont mené des activités antiterroristes dans toute la Judée-Samarie. Des Palestiniens soupçonnés d’activités terroristes ont été appréhendés.  Des armes improvisées, ainsi que de fonds destinés au financement du terrorisme ont été saisis. Ci-dessous, les opérations majeures recensées en une seule semaine.

Tsahal a révélé ses principales activités des forces de sécurité durant la semaine écoulée. Des soldats dans un poste d’observation ont identifié trois personnes suspectes approchant de la porte de la localité d’Alon Moreh (Gush Etzion). Les forces de Tsahal ont poursuivi les trois hommes. Ils ont été observés en train de jeter des objets dans les buissons. Les suspects ont été capturés et une fouille du secteur a révélé que quatre bombes avaient été dissimulées (porte-parole de Tsahal, 14 août 2018).

Dans le cadre d’une activité des forces de sécurité visant à empêcher le trafic d’armes, deux Palestiniens soupçonnés de fabrication et de vente d’armes ont été arrêtés. Un fusil improvisé Carlo a été saisi. Dans la nuit du 13 août 2018, au cours d’une activité de Tsahal dans le village de Yatta (Sud de Hébron), un atelier de fabrication d’armes a été découvert. Un certain nombre de machines utilisées dans la fabrication ont été saisis (Porte-parole de Tsahal, 14 août 2018).

Une semaine ordinaire pour Tsahal…

Les forces de sécurité de Tsahal ont arrêté quatre Palestiniens. Ils sont soupçonnés d’avoir mis le feu près de la localité de Bat Ayin (Ouest du Gush Etzion). Après leur arrestation, les Palestiniens se sont révoltés dans la région de Bet Umar. Un engin piégé a été lancé sur les forces israéliennes. Les émeutiers ont également brûlé des pneus, lancé des pierres et des cocktails Molotov et tiré des feux d’artifice. Aucune victime n’a été signalée.

Lors d’une opération des forces de sécurité à Bayt Rima (Est de Beit Arieh), des résidents locaux ont affronté les forces et lancé une bombe artisanale (Porte-parole de Tsahal, 13 août 2018).

D’autres opérations ont été menées par les forces de sécurité. Elles ne peuvent être révélées au grand public pour le moment. Une semaine ordinaire pour Tsahal…

SOURCE:  Centre Meir Amit d’Information sur les Renseignements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *