Antisémitisme primaire d’un haut fonctionnaire allemand

Le néo-antisémitisme d’origine arabo-musulmane ne doit pas faire oublier que l’antisémitisme classique d’origine chrétienne est encore présent dans certains milieux occidentaux. Et souvent, ses adeptes prennent prétexte du conflit israélo-palestinien pour établir des parallèles douteux voire scandaleux avec les thèmes de la théologie chrétienne du Moyen-Âge vis-à-vis des Juifs.

C’est le cas de Christian Buck, ancien ambassadeur d’Allemagne en Libye et aujourd’hui chef du Département Moyen-Orient et Afrique du Nord au ministère allemand des Affaires étrangères. Comme en France, ce ministère a toujours été traditionnellement hostile à Israël, et c’est lui notamment qui dans les années 1960 s’était opposé à l’établissement de relations diplomatiques entre Israël et l’Allemagne. Un comble.Lire la suite sur lphinfo.com