Les antisémites attendent Netanyahou en Argentine

Quelques jours avant l’arrivée du Premier ministre Benjamin Netanyahou en Argentine, des signes de protestation contre sa visite ont commencé à apparaitre sur les réseaux sociaux.


Les affiches ont fait leur apparition dans les rues de la ville et les mots d’ordre ont été partagés sur les réseaux sociaux. Dans les messages diffusés, le Premier ministre israélien est accusé de « perpétrer un génocide » et de « commettre des crimes contre le peuple palestinien ». Un commentaire publié sur Twitter du compte @ArgPalestina,  demande de ne pas le recevoir dans le pays.

Mais l’opposition affichée contre Netanyahou relève le plus souvent d’une réelle campagne antisémite. Les dérapages sont violents et ouvertement anti-juifs.

Une manifestation anti-Netanyahou en prévision

En outre, sur un blog du mouvement « Action Nationale Catholique » (« Acción Nacional Católica »), est apparu le titre: « Pour une deuxième indépendance « . Dans une brochure distribuée par les activistes, il est écrit: « la véritable indépendance consiste à briser l’impérialisme sioniste et les prêts usuriers ». Le texte se termine par les mots: « Dieu et la patrie ou la mort ». Un slogan bien connu identifié avec les organisations antisémites en Argentine.

De plus, sous le slogan « Netanyahou hors de l’Argentine », un appel a été posté sur Facebook. Il s’agit d’un appel en faveur d’ « une manifestation contre Netanyahou et tout ce qu’il représente », peut-on lire. Plus  de 200 personnes ont déjà annoncé leur participation et environ 600 autres ont témoigné de leur intérêt.

Benjamin Netanyahou arrivera en Argentine le 12 septembre. Sa visite constitue la première visite officielle d’un Premier ministre israélien dans un pays d’Amérique latine.

SOURCE: CFCA

2 pensées sur “Les antisémites attendent Netanyahou en Argentine

  • 10 septembre 2017 à 8:43
    Permalink

    Lrs Juifs argentins sont aussi paralyses que la majorite des Juifs en europe .Ils sont sourds et aveugles !

    Répondre
  • 11 septembre 2017 à 12:50
    Permalink

    Il n a pas ete pour rencontrer les antisemites argentin!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *