Ann Linde (Suède). Sa haine d’Israël, dès sa prise de mandat, est explicite.

 

La nouvelle ministre suédoise des Affaires étrangères, Ann Linde, a déclaré que le mouvement de boycott (BDS) est légitime et que le gouvernement de son pays « ne voit pas de similitude entre ses activités et des activités antisémites ».Pour la ministre, « la Suède et l’UE soutiennent les organisations de la société civile travaillant de différentes manières pour promouvoir la démocratie et les droits de l’homme en Israël et en ‘Palestine’».  Elle estime également que  » le BDS est un outil politique légitime s’inscrivant dans une lutte politique non violente pour les droits de l’homme et la démocratie, la liberté d’expression et la fin de ‘l’occupation’.  » Lire la suite sur israelvalley.com