Anarchie : Mahmoud Abbas décide de construire « partout »

Les accords dits  « Oslo II » de 1995 entérinent la répartition en trois zones de la Judée Samarie : les zones A, B et C. (Voir explication au bas de l’article). Mais le président palestinien a décidé de faire voler en éclat cet accord. Première application sur le terrain, la construction de maisons et de bâtiments se fera de manière anarchique et illégale.

Anarchie en matière de construction. Suite à l’annonce du Premier ministre palestinien sur l’abolition des divisions entre les zones A, B et C, Majdi al-Saleh, ministre de l’Autorité locale de l’AP, a ordonné d’élargir les plans directeurs des communautés palestiniennes sans tenir compte de la division existante. Il a ajouté que la décision avait été prise suite à la directive du gouvernement palestinien d’annuler la division et de traiter ces zones comme une zone sous contrôle palestinien (Watan Alanbaa, 31 août 2019).

Dans une déclaration envoyée par le ministre Jedi Alzalah à la chaîne Watan à Ramallah, il a déclaré que les Palestiniens ont le droit d’étendre la construction de leurs maisons sans tenir compte de la répartition des zones. Selon lui, son bureau organisera la licence des bâtiments à construire vers la fin de l’année (Watan Channel, Ramallah, 31 août 2019).

Les 3 zones avant l’anarchie

La zone A (qui recouvre aujourd’hui environ 18% de la superficie totale des territoires et regroupe près de 50% de la population) est sous le contrôle civil et militaire de l’Autorité palestinienne. Elle englobe les grandes villes, à l’exception d’Hébron, qui est en partie sous contrôle de l’armée israélienne.

La zone B (actuellement près de 18% du territoire, et environ 40% de la population) est sous contrôle civil palestinien et sous contrôle militaire conjoint israélo-palestinien. Elle comprend essentiellement des communes rurales et des villages.

La zone C (qui représente aujourd’hui à peu près 60% du territoire, et abrite environ 6% de la population) est la seule bande de terre continue. Elle se trouve entièrement sous contrôle israélien, tant au plan civil que militaire. Ces territoires se composent avant tout de zones peu peuplées et englobe l’ensemble des localités juives.

David Sebban

David Sebban

Fondateur et Rédacteur en chef de Coolamnews. Journaliste TV et Radio, formateur et enseignant en communication, David est spécialisé dans l'actualité proche-orientale en général et israélienne en particulier.

2 pensées sur “Anarchie : Mahmoud Abbas décide de construire « partout »

  • Avatar
    11 septembre 2019 à 13 h 16 min
    Permalink

    LOGIQUE! PRATIQUER L’APAISEMENT EST UNE INVITATION AUX PRÉDATEURS

    Répondre
    • Avatar
      11 septembre 2019 à 19 h 34 min
      Permalink

      voilà un commentaire qui nous rappelle que l’attaque… est la meilleure défense ! Car en matière de prédateurs (ou simplement, car les grands mots n’ajoutent rien, d’occupants qui n’ont rien à faire là) on en connaît, qui se posent là !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *