Amos Oz avait souvent figuré sur la liste du Prix Nobel de littérature.

 

Amos Oz, l’écrivain israélien peut-être le plus connu au monde, vient de s’éteindre à l’âge de 79 ans. Sa fille a annoncé qu’un cancer l’avait emporté. Connu pour son engagement politique, Amos Oz avait souvent figuré sur la liste du Prix Nobel de littérature, sans jamais l’obtenir.

France Culture : « Écrivain et militant, Amos Oz a été pressenti à la fois pour le Nobel de littérature et de la Paix. Il a toujours manié ces « deux stylos » : poétique et politique. Il est mort ce 28 décembre ».

France Culture : « Amos Oz est l’auteur d’une vingtaine de textes littéraires, d’une dizaine d’essais, d’une centaine d’articles et de tribunes pour la presse. Ecoutez-le en 1996 et en 2010 aborder les « deux stylos » qu’il utilisait, tantôt pour écrire de la littérature, tantôt pour défendre ses idées politiques, et promouvoir la paix en Israël ».Lire la suite sur israelvalley.com