Alzheimer: vous êtes juif ? Par Bely

Principale cause de démence chez les personnes âgées, une étude commise en date de l’année 2005 rendait compte que cette atteinte neurologique sévère, touchait plus de 70.000 personnes en Israël, (850.000 en France), pour 26 millions de personnes dans le monde et indiquait qu’elle pourrait en toucher 115 millions voire plus en 2050.

La maladie d’Alzheimer est une maladie neurodégénérative incurable du tissu cérébral qui entraîne la perte progressive et irréversible des fonctions mentales et notamment de la mémoire. Elle fut initialement décrite par le médecin allemand Alois Alzheimer (1864-1915).

C’est donc un marché énorme qui concerne Israël au premier chef, au titre du nombre de sociétés, de Start-up proportionnellement incroyable au travail pour apporter une réponse à ce qui n’est qu’une succession de questions.

Vulgarisées autant qu’il est possible, quelques pistes qui se perdent depuis des années dans l’océan de nos ignorances :

–          Comme des vaccins aux vertus préventives qui influent sur le système immunitaire du malade.

–          Comme l’action d’une substance extraite de la cannelle qui freinerait le développement de la maladie d’Alzheimer, une découverte du Pr Michael Ovadia de l’université de Tel-Aviv.

–          Comme cette formulation pour béotiens curieux trouvée dans un article « d’Actualité juive » publié le 21/11/2016. « Les chercheurs ont donc utilisé une « colle » capable de faire adhérer les molécules de graisse à la protéine. Cette protéine « réparée » a permis d’améliorer le fonctionnement cognitif de souris de laboratoire atteintes de la maladie d’Alzheimer.

–          Comme moult placébos et autres bizarreries…

–          Comme cette « application » rapportée par le figaro Santé en juillet 2012 qui rapporte le plus sérieusement du monde les conclusions d’une étude faite en Israël: «  La prière régulière réduirait de 50 % le risque de souffrir de la maladie. Prier ne serait pas seulement un acte de foi, mais un geste thérapeutique, si l’on en croit une étude menée en Eretz et aux États-Unis grâce à un financement de l’Institut national de la santé américain sur un échantillon de 892 Arabes israéliens âgés de plus de 65 ans. La prière constitue un antidote très efficace confirmait au quotidien Haaetz le Pr. Rivka Inzelberg, précisant que dans l’échantillon choisi, 60 % des femmes priaient cinq fois par jour, comme le veut la coutume musulmane, tandis que 40 % ne priaient que de façon irrégulière. Nous avons constaté, dix ans après le début de l’étude, que les femmes pratiquantes du premier groupe (celles qui priaient cinq fois par jour) avaient 50 % de chances de moins de développer des problèmes de mémoire ou la maladie d’Alzheimer que les femmes du deuxième groupe». La prière, toujours selon l’étude, aurait également une influence deux fois plus importante que l’éducation pour protéger les femmes contre cette dégénérescence cérébrale. «La prière est une coutume qui nécessite un investissement de la pensée, c’est sans doute l’activité intellectuelle liée à la prière qui pourrait constituer un facteur de protection ralentissant le développement de la maladie d’Alzheimer», a ajouté le Pr Rivka Inzelberg. (Les tests n’ont pas été effectués parmi les hommes de ce groupe dans la mesure où le pourcentage de ceux qui ne priaient pas n’était que de 10 %, un taux insuffisant d’un point de vue statistique pour aboutir à des conclusions fiables).

Ceci-dit restait à étudier comment le malade voit de l’intérieur sa maladie.

Aussitôt évoqué aussitôt réalisé !

Ainsi le 4 mars 2012, en Israël, l’association EMDA trouva un « truc » pour le moins original puisque les cobayes classiques ont été remplacés par les spectateurs d’une salle de cinéma ! Installés dans la salle, ils ont eu la désagréable surprise de se retrouver face à un film qu’ils n’avaient pas choisi. Cette impression que tout ce qu’il y a autour de soi ne correspond pas à ce qu’il devrait y avoir, leur a fait comprendre ce que ressentent les personnes atteintes d’Alzheimer. Après quelques secondes d’égarement total, le public a pu découvrir à l’écran un spot d’information leur expliquant le but de cette expérience et leur rappelant qu’en Israël, plus de 100 000 personnes sont touchées… Ce à quoi, réalisant le but de l’opération, les spectateurs ont applaudi et reconnu l’ingéniosité de cette action.

Dernière nouvelle découverte d’importance en date d’aujourd’hui :

« Une technique pour prédire l’âge d’apparition d’Alzheimer ».  Une équipe internationale de scientifiques a mis au point un test génétique qui permet de calculer l’âge probable auquel une personne risque de souffrir de la maladie d’Alzheimer.

Ce test basé sur l’analyse de mutations dans 26 gènes, trouvées chez plus de 70.000 personnes de 65 ans et plus, dont 17.000 atteintes de cette dégénérescence neurologique incurable. Les autres personnes en bonne santé ayant servi de groupe témoin.

Bely Landerer

Bely Landerer

Avec Bely, Coolamnews vous propose un œil iconoclaste terriblement avide du monde qui l’entoure

2 pensées sur “Alzheimer: vous êtes juif ? Par Bely

  • Avatar
    25 mars 2017 à 12 h 23 min
    Permalink

    Au moins a vécu votre article vous réconforter les improductifs et les feneants à passer leurs journées à tourner les pages du Talmud allé hop pour éviter l Alzheimer inscrivez-vous dans une yechiva Dieu surviendra à vos besoins

    Répondre
  • Avatar
    26 mars 2017 à 10 h 41 min
    Permalink

    La prière telle que la pratique les très religieux, que ce soit chez les juifs, les moines catholiques, bouddhistes ou autre est une forme de méditation. Ce n’est pas la croyance en un dieu particulier qui importe mais l’exercice cérébral méditatif, qui procède à une forme de « relaxation-concentration », forme de gymnastique neuronale, bénéfique. Ce n’est pas un scoop, mais vérifié depuis des millénaires et de nos jours démontré électroencéphalographes à l’appui. Voir toutes les techniques de méditation orientales, « yoguiques », « tibétaines », et autres… On peut appeler çà prière, mais aussi méditation, valable aussi pour les non croyants…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *