Alzheimer : un traitement efficace en laboratoire

Le Prof. Daniel Michaelson, titulaire de la chaire pour l’étude des processus moléculaires neurodégénératifs de l’Université de Tel-Aviv et sa doctorante Anat Bam-Kagan ont mis au point un traitement fondé sur la réparation d’un gène qui apparaît sous sa forme endommagée chez 60% des patients atteints de la maladie d’Alzheimer. Le traitement, réalisé en collaboration avec la société américaine Artery, s’est avéré efficace en laboratoire. Suite à ces résultats impressionnants, nous pensons que notre étude va ouvrir de nouvelles directions vers le développement d’un traitement efficace pour la maladie d’Alzheimer” conclut le Prof. Michaelson.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *