Alors que l’Egypte isole Gaza, Israël n’emboîte pas le pas

Après les révélations de collusion entre les Nations Unies et le Hamas à Gaza, l’État Hébreu semble redonner crédit à l’ONU concernant la « reconstruction de Gaza ». Alors que l’Égypte estime que sa sécurité passe par la fermeture du point de passage de Rafah, la survie du régime terroriste du Hamas ne tient qu’à la politique Israélienne. Israël permet en effet à des milliers de tonnes de matériau de transiter vers Gaza, sous contrôle de l’ONU afin d’éviter que le ciment ne serve à la reconstruction des fameux tunnels du Hamas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *