Aliza Bin-Noun : « L’année 2018 sera l’année France-Israël ».

L’année 2018 sera l’année France-Israël. Des échanges culturels croisés entre les deux pays auront lieu. Comment cela a-t-il été décidé ?

A.B-N : Cela a été décidé lors de la visite du Président Hollande en Israël en 2013. Nous allons mettre l’accent sur la coopération culturelle et scientifique entre nos deux pays. Je crois beaucoup en cette année qui nous permettra d’améliorer l’image d’Israël en France.

Le fait d’être une femme ambassadeur vous a-t-il ouvert des portes en France ?
A.B-N :
Selon les Français, ça aide. Alors si le fait d’être une femme peut être un avantage dans l’exercice de ma fonction, tant mieux !

Quels rapports avez-vous réussi à tisser avec les médias français ?
A.B-N :
Nous effectuons un travail intensif pour exprimer, expliquer et mieux faire comprendre nos messages. Il s’agit d’un travail au quotidien. Je rends régulièrement visite aux rédactions de tous les journaux pour rencontrer les journalistes et les informer sur notre position, et nous organisons régulièrement des délégations de journalistes français en Israël.

 

Lire la suite sur israelvalley.com