Aïe! Un rapport classe l’attractivité gazière d’Israël derrière l’Angola et le Mozambique!

Le gouvernement Norvégien a publié une étude concernant les risques et l’attractivité des investissements gaziers dans une soixantaine de pays. Israël arrive en 48è position de ce classement, derrière l’Indonésie, l’Angola et le Mozambique. Le rapport souligne que le cadre règlementaire Israélien est parmi les plus incertains au monde, avec nombre de contrats non honorés. Le rapport ne prend pas en compte le risque de boycott des pays Arabes. C’est un argument de plus pour le parti des opposants au contrôle étatique des prix du gaz naturel, réputé faire fuir les investisseurs. Une bonne nouvelle quand même, Israël est classé 15è concernant le potentiel de réserves gazières.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *