Aïe ! Petit accident de travail entre lanceurs de pierres à Gaza

Chaque vendredi, il sont des centaines de jeunes et moins jeunes gazaouis à se rendre à la frontière avec Israël. Poussés par le Hamas qui jure mordicus qu’il s’agit de militants pacifistes, certains d’entre eux n’hésitent pas à en découdre avec les forces de l’ordre israéliennes.

A Gaza le vendredi, ce sont les islamistes du Hamas qui régalent.  Jets de pierres, de cocktails Molotov, découpage de la clôture à l’aide de cisailles. Parfois les plus aguerris tentent de s’infiltrer en territoire israélien

Dans la vidéo ci dessous, filmée par les fauteurs de trouble, tout ne se passe pas comme prévu…

Nathalie Sivan

Nathalie Sivan

Chroniqueuse invétérée de Coolamnews, Nathalie est une passionnée de la société israélienne, de ses particularismes, ses richesses humaines mais aussi de ses incohérences.

Une pensée sur “Aïe ! Petit accident de travail entre lanceurs de pierres à Gaza

  • 1 mai 2018 à 1:44
    Permalink

    IL NE S’AGIT PAS D’UNE FRONTIÈRE MAIS D’UNE CLÔTURE DE SÉCURITÉ !!! Ce n’est pas du tout pareil ! Cessez d’utiliser des mots inappropriés, s’il vous plaît, je ne cesse de me répéter !

    La Bande de Gaza n’est pas un autre pays et n’appartient pas à un autre pays. Même si le ‘Hamas en a pris la contrôle, il n’existe pas d’Etat palestinien, alors cessez, je vous prie, de parler de ce qui n’existe pas !

    La Bande de Gaza est une zone de rétention où sont concentrés de nombreuses organisations terroristes, mais cette zone de rétention n’appartient ni à l’Egypte, ni à la Syrie, ni à la Jordanie, ni à l’Irak, ni à l’Iran, ni à aucun Etat du globe (et encore moins à un Etat qui n’existe pas !) et, de fait, elle ne peut appartenir qu’ à Israël.

    Israël a eu raison de la créer, comme il en a créé une autour de la zone A, en Judée et en Samarie, mais à condition que ce soit une solution temporaire. Il faudra bien un jour mettre hors d’état de nuire ces organisations terroristes.

    Autour de la zone A en Judée et en Samarie comme autour de la Bande de Gaza, ce ne sont pas des frontières mais des clôtures de sécurité. Ne l’oubliez jamais. Merci.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *